Presse


La confusion sein-tétine

Qu'est ce que la confusion sein-tétine ?

Le mécanisme de succion de la tétine  et du sein sont deux modèles de succion totalement différent. Le placement de la langue, le travail des machoires se font différement qu'il s'agisse de la tétine ou du sein.

 

Observer la coupe radiographique d'un bb qui boit au sein

Observez maintenant la coupe d'un bb qui tète une tétine ou un biberon
(dessin non animé)

 

 

C'est une succion "pleine". La langue (suivez la flèche), est d'abord par dessus les gencives. Puis elle fait un large mouvement d'ondulation vers l'arrière.
Avec ce type de succion, le bébé obtient tout le lait maternel qu'il lui faut.
 

La langue est derrière les gencives, en retrait sous la tétine.
Seule la pointe de la langue s'actionne. C'est une succion "pauvre".
 


Lorsqu'on rajoute à un petit bébé allaité au sein des biberons ou des tétines artificielles, il va se mettre à utiliser ce type de succion "pauvre" lors de la tétée au sein, et sa tétée ne sera pas efficace. Ce n'est pas la mère qui n'aura pas assez de lait, c'est la "confusion sein-tétine" qui parasitera l'allaitement et rendra les tétées moins efficaces et moins nourrissantes.
 Pour bien se nourrir au sein, Bébé doit réapprendre à téter vraiment, avec une succion "pleine", comme sur le premier schéma.

Cette confusion peut se développer quelques soit l'age de l'enfant et après un seul biberon. Cette confusion peut s'exprimer de différentes manières.

Le bébé tétouille le sein comme une tétine, ce qui a pour conséquences :
- des douleurs aux seins (crevasses, mamelon pincé)
- de
s mamelons mal stimulés qui induisent la baisse de la lactation

Comment s'exerce cette confusion ?

Lorsque l'on utilise un biberon,  le lait s'écoule sans que le bébé n'ait besoin d'effort, il a juste à pincer les gencives. Comme le bébé a une excellente mémoire, il refusera de faire un effort une fois remis au sein. Il aimera toujours autant prendre du plaisir à tétouiller au sein, autant il se souviendra que le lait s'écoule plus facilement du biberon et le préferera. Les mises au sein seront donc plus difficiles car bébé se montrera impatient, s'énervera.
Car le bébé ne sait plus téter, il a oublié comment positionner sa langue correctement pour téter ! Et malgré ses efforts et de longues tétées, le lait ne sort plus !

Bien souvent, la maman va penser d'emblée qu'elle manque de lait, qu'elle n'est plus capable de nourrir son bébé en quantité suffisante, que donner le sein ça fait mal... alors que le problème ne vient pas de la mère... mais de la technique de succion du bébé !

Pour une succion efficace

Le bébé, d'instinct, avale le lait sans fermer la bouche... il fait une sorte de pause au milieu de la succion, bouche grande ouverte, pour permettre au lait de s'écouler au fond de la gorge, puis il referme la bouche (contrairement à l'adulte qui prend le liquide, ferme la bouche, puis avale).

La sucette, tototte, apprend l'enfant à utiliser sa langue tel qu'un adulte l'utilise... langue rentrée derrière les gencives, au repos... bébé peut "oublier" ou "désapprendre" à utiliser la langue correctement pour téter...

Voici la page de Pascale Walter qui illustrera mes propos... http://web.superb.net/apastras/pages/apa02.html.

Les alternatives à la tétine

Si vraiment vous devez donner votre lait autrement qu'au sein, vous pouvez utiliser d'autres systèmes que la tétine... Les bébés sont capables de boire le lait autrement qu'avec une tétine !!!
Dans ce cas, le bébé ne tète pas, mais ne pince pas non plus... Bien sûr, il faut y aller doucement pour éviter d'étrangler le bébé !

Quel que soit le moyen utilisé, il faut y aller doucement...

  • à la tasse : ils font comme les chats, ils lapent... la tête de bébé penchée vers l'avant... le bord de la tasse doit être positionné sous la lèvre (pas comme l'adulte) pour que le bébé trempe sa langue dedans ;

  • à la cuillère : une petite cuillère peut contenir 5g de liquide, une grosse cuillère, 15g ;

  • à la pipette ou à la seringue (sans aiguille, bien sûr) : il y a différentes tailles pour les seringues en pharmacie ;

  • au soft-cup (biberon-cuillère) de chez Medela ;
  • à la cuillère-doseuse d'un médicament pédiatrique. C'est l'équivalent de la cuillère, mais avec un petit contenant ;

  • au bec verseur sur le biberon.

Si vous voulez continuer l'allaitement alors que vous devez donner votre lait indirectement à votre bébé, occasionnellement ou régulièrement... n'hésitez pas à mettre toutes les chances de votre côté !