Presse


Le besoin de succion

Le besoin de succion

La succion, comme l'allaitement est un réflexe inné, que la nature nous offre, pour survivre en cas de crise. Mais ce n'est pas seulement un réflexe pour s'alimenter. Un bébé prend plaisir à téter, et il cherche par tous les moyens à reproduire ce bien être.

Petit à petit, la succion entraine la découverte des doigts, des mains et ce réflexe se modifie pour devenir une découverte : la découverte de son corps. Le bébé prend conscience petit à petit que son corps et celui de sa mère sont disctinct. D'où un besoin de se rassurer en recherchant le bien être de la succion. Le sein, le pouce, la tétine deviennent des éléments permettant à bébé de se rassurer, de se consoler, de s'apaiser mais surtout l'aide à trouver son sommeil.

Mais voilà, vous avez le choix entre le laisser téter le sein quand il en exprime le besoin, lui donner une tétine ou bien le laisser sucer son pouce. Chaque objet ayant ses inconvénients.

Si vous lui donnez le sein, il n'y aura que vous qui pourrez le rassurer.
Si vous lui donnez la tétine, il sera dépendant de sa Teuteu et s'il la perd, il vaut mieux en avoir toujours une autre à la maison au cas où.
Si vous le laissez prendre son pouce, il est après difficile de lui limiter l'accès à son pouce.

La position des dents

Concernant la position de ses dents. Ce n'est pas tant l'objet lui même qui est incriminé, mais la poussée exercée par la langue contre sur le palais. De toute façon, veillez à  limiter l'objet à certains moments bien précis de la journée : pour le dodo,  lors d'un gros chagrin... Et essayer de supprimer l'objet dès que l'enfant y montre moins d'intérêt. Vers l'âge de 3 ans, ce n'est plus un bébé, il comprend et répond, c'est désormais un acteur capable de ses choix qu'il faut guider. Avec l'aide la fée totote, l'entrée à la maternelle, l'envie de copier les petits copains, il devrait arriver à s'en passer.

Ce qu'en pensent les dentiste

La disposition des dents est un équilibre maintenu par le palais, les gencives, les joues et la langue. L'interposition à long terme (même sans pression) d'un corps étranger, que ce soit le pouce, la tétine ou même la langue (dans ce cas précis il s'agit de la "déglutition infantile" : l'enfant colle sa langue sur son palais et la sort lorsqu'il déglutit) risque de perturber cet équilibre. Cela entraîne une déformation de la mâchoire. Les incisives (dents de devant) sont alors poussées vers l'extérieur et ceci de façon définitive à moins de recourir plus-tard aux services d'un orthodentiste (et donc de faire souffrir l'enfant pour redresser ses dents).

Dans la mesure du possible, les dentistes conseillent donc de réduire au grand maximum l'activité de succion. Mais celle-ci étant un réel besoin de la part des tout-petits, ils admettent préférer la tétine.
Celle-ci étant plus petite que le pouce et s'appuyant moins sur le palais (risque alors réduit mais toujours présent à long terme). Ils insistent d'autre part sur le fait qu'elle peut être enlevée à l'enfant, à l'inverse de son pouce.

Il faut savoir que la déformation des dents est surtout liée à l'évolution de l'homme, plus précisément à la disharmonie dento-maxillaire. Au fil des siècles, le maxillaire diminue (la mâchoire devient de plus en plus petite), d'où la nécessité d'enlever parfois les dents de sagesse afin que l'équilibre des dents soit maintenu. C'est pour cela qu'il est préférable que l'enfant cesse de téter avant 6 ans (âge des dents définitives et à partir duquel l'équilibre ne peut plus se rétablir de façon naturelle).

En résumé : Plus vite l'enfant perdra son habitude de téter, moins il y aura de risques de déformation.

Conseils

Voici donc quels conseils pour que cela se passe le mieux possible :

  • Préfèrez une tétine de forme physiologique (plus proche de la forme du mamelon), sans anneau et en silicone (transparente) celles-ci n'ont aucun goût et sont donc plus facilement acceptées.
    Il existe plusieurs tailles de tétines adaptées à la bouche et à la dentition des petits (1er âge ou 2ème âge), ne vous trompez pas.

  • Avant la première utilisation, placez la tétine dans un stérilisateur, ou pendant 5 minutes dans de l'eau bouillante.

  • Nettoyez-la bien régulièrement entre 2 utilisations avec de l'eau tiède savonneuse (le liquide vaisselle, c'est parfait !).

  • N'attachez jamais la tétine autour du cou de votre bébé (risque de strangulation), si vous voulez vraiment la laisser à sa portée, préférez les attaches qui se pincent sur les vêtements.

  • Prévoyez d'avoir plusieurs sucettes, si possible identiques, en cas de perte, de nettoyage ou de mauvais état.

  • Ne tombez pas dans la facilité en lui donnant la tétine au moindre cri sans chercher à savoir pourquoi votre bébé pleure.

  • Pour ce faire, ne lui donnez la tétine qu'à des moments bien précis : la sieste, le coucher du soir, les gros chagrins (dus à une peur ou à une douleur par exemple), ou lorsque bébé est fatigué et qu'il a besoin de s'apaiser.

  • Enfin, vérifiez régulièrement l'état de la tétine surtout lorsque votre bébé a déjà des dents, car celles-ci sont très coupantes (surtout les premières). Si nécessaire, fissures ou trous apparents, changez-la.