Presse

Mes conseils pour la nounou face au lait maternel
(à imprimer)

Par Marion

Page réalisée avec l'aide de Karine Turpault,
animatrice de La Leche League.

Les recommandations suivantes s'appliquent à la mère qui :
   - a un bébé né à terme et en bonne santé (à partir de 37 SA... pour un prématuré, se baser sur la date prévue pour les 37 SA) ;
   - conserve son lait pour un usage courant (en opposition à un usage hospitalier) ;
    - lave ses mains avant d'exprimer son lait ;
    - utilise des récipients qui ont été lavés à l'eau chaude et savonneuse, puis bien rincés.

 Il faut savoir comment conserver adéquatement le lait maternel et de quelle façon le donner au bébé. Assurez-vous que la personne qui prendra soin de votre bébé pendant votre absence connaît les quelques précautions à prendre lorsqu’elle manipule le lait que vous laissez pour lui.

Conserver le lait maternel

        Combien de temps ?

   - Le colostrum à terme (lait exprimé moins de six jours après l'accouchement) se conserve 12 heures à des températures de 27 à 32 °C (Nwanko et al;, 1988)

    - Le lait mature se conserve de 4 à 6 heures à 25°C (Hamosh et al;, 1996 et Pittard et al;, 1985) ;

    - Le lait mature peut, sans danger, être laissé à la température de la pièce (19 à 22°) 10 heures, car il a la propriété remarquable de retarder la croissance des bactéries (Barger et Bull, 1987) ;

    - A 15°, il se garde pendant 24 heures (Hamosh et al;, 1996) ;

    - On peut le garder au réfrigérateur (0 à 4°) durant 8 jours (Pardou et al., 1994) ;

   - Si jamais vous laissez le lait pendant 2 heures à température ambiante, vous pouvez sans problème le mettre au frigo pendant 4 à 5 jours ensuite (durée de conservation au frigo : 8 jours maximum), ou le congeler pendant des mois ;

    - Le lait congelé se conserve deux semaines dans un petit congélateur à l’intérieur du réfrigérateur.

    - Dans un réfrigérateur-congélateur 3 étoiles à portes distinctes, la durée de conservation sera de 3 à 4 mois.

     - Elle sera de 6 mois ou plus dans un congélateur horizontal dont la température demeure constante à -19 degrés C.

      Les récipients

       Au réfrigérateur :

    - Il est préférable d'utiliser des récipients plastiques car un plus grand nombre de leucocytes du lait maternel adhèrent au verre comparativement au plastique.

       Au congélateur :

  - Verre ou plastique car la congélation détruit la plupart des leucocytes ;

    - Sac de congélation spécialisé, sac à glaçons, bac à glaçons, etc...

 Généralités

   - Après avoir extrait votre lait recueilli dans un contenant propre, transvasez-le dans un contenant pour la conservation, que vous remplirez seulement aux 2/3, pour ne pas le faire éclater ;

   - Si vous utilisez un sac en plastique pour biberon, expulsez l’air du sac, roulez le haut en laissant un espace de 2 cm, attachez-le et placez-le dans un contenant qui le maintiendra à la verticale jusqu’à ce que le lait soit congelé ;

    - Etiquetez toujours le contenant en inscrivant le jour, le mois, l’année

    - Congelez le lait en petites quantités de 50 ml à 100 ml, ou faites des glaçons de lait dont vous apprendrez à doser le nombre de cube à décongeler... cela évite le gaspillage ;

    - Tout lait exprimé dans les 24 H peut être exprimé dans un même récipient, si le lait déjà exprimé a été conservé à une température entre 0 et 15°C ;

   - Le lait fraîchement exprimé peut être rajouté à du lait congelé à condition de le faire refroidir avant et qu'il y ait moins de lait à ajouter que la quantité déjà congelé ;

   - Le lait humain se conserve bien au frigo, et vous pouvez parfaitement le congeler au bout de 3 jours de frigo, et le conserver de la même façon (en 3 jours, il n'y a aucune augmentation du nombre de microbes, il y a même une diminution, certains facteurs du lait détruisant les microbes).

Donner le lait maternel au bébé

   - Le lait maternel devrait être décongelé sous un filet d'eau froide puis chaude. Le micro-onde, c'est reconnu, modifie la structure des protéines et détruit des vitamines du lait qui sont sensibles à la chaleur (C, B1, B6, B12). N'oubliez pas d'agiter le lait dans son récipient avant de le donner à boire, car les différentes phases du lait ont décanté comme l'huile et le vinaigre d'une sauce de salade ;

    - Lorsque le lait est décongelé, il peut être réfrigéré mais en aucun cas congelé de nouveau ;

    - Le lait décongelé peut se conserver 2 à 3 jours au frigo. Pas davantage, car la congélation détruit certains facteurs du lait qui limitent la prolifération des microbes. Si le bébé a bu seulement une partie du biberon de lait décongelé, le lait peut être remis au frigo et doit être utilisé dans les 24 à 48 heures (ne pas dépasser 2 réchauffages, car il n'y a pas d'études ayant évalué ce qui se passe lorsque le lait a été réchauffé plus de 2 fois).

    - Non, le lait ne "bouge" pas pendant la décongélation. En revanche, la prolifération des microbes surviendra plus rapidement dans du lait qui a été congelé et décongelé que dans du lait qui a seulement été mis au frigo.

    - Il arrive parfois que le lait prenne, pendant sa conservation, un goût et un aspect bizarre. Cela peut être en rapport avec ce que mange la mère (aliments, boissons, médicaments, suppléments variés), avec le récipient dans lequel le lait est conservé, les conditions de conservation, et enfin le fait que le lait est "vivant". En particulier le goût et l'aspect "savonneux" que prend le lait ; cela est dû au fait que les enzymes du lait commencent à digérer les graisses ; le lait devient mousseux et prend un drôle de goût. Il reste cependant tout à fait comestible, et la plupart du temps le bébé l'avale sans problème. En cas de lait "très savonneux" (qui mousse systématiquement et rapidement) et si vous trouvez ça franchement inquiétant (ou si cela semble ennuyer le bébé), vous pouvez essayer de chauffer le lait à 50-60° pendant 5 minutes, ce qui détruira plus ou moins les enzymes du lait responsable de ce phénomène.

    - Au travail ou à la garderie, le lait maternel peut être conservé avec les autres aliments dans un réfrigérateur ordinaire et aucune précaution spéciale n'est nécessaire pour le manipuler ou le donner au bébé.

    - Votre lait évolu... si vous avez du lait qui n'est plus très adapté à l'âge de vos enfants, ne le jetez pas, vous pouvez l'employer en le cuisinant dans un gâteau de riz, de semoule par exemple, car la cuisson aura fait office de pasteurisation et aura éliminé les germes qui peuvent apparaître au bout de six mois ;

 Sources : "Traité de l'Allaitement Maternel", "Les Dossiers de l'Allaitement"

Les alternatives au biberon

Si vraiment vous devez donner votre lait autrement qu'au sein, vous pouvez utiliser d'autres systèmes que la tétine... je vous assure que les bébés sont capables de boire le lait autrement qu'avec une tétine !!!

Dans ce cas, le bébé ne tète pas, mais ne pince pas non plus... Bien sûr, il faut y aller doucement pour éviter d'étrangler le bébé !

Quel que soit le moyen utilisé, il faut y aller doucement :

    - à la tasse : ils font comme les chats, ils lapent... la tête de bébé penchée vers l'avant... le bord de la tasse doit être positionné sous la lèvre (pas comme l'adulte) pour que le bébé trampe sa langue dedans ;

    - à la cuillère : une petite cuillère peut contenir 5g de liquide, une grosse cuillère, 15g ;

    - à la pipette ou à la seringue (sans aiguille, bien sûr) : il y a différentes tailles pour les seringues en pharmacie ;

    - au soft-cup (biberon-cuillère) de chez Medela ;

    - à la cuillère-doseuse d'un médicament pédiatrique. C'est l'équivalent de la cuillère, mais avec un petit contenant ;

    - au bec verseur sur le biberon.

Si vous voulez continuer l'allaitement alors que vous devez donner votre lait indirectement à votre bébé, occasionnellement ou régulièrement... n'hésitez pas à mettre toutes les chances de votre côté !!

Les selles du bébé allaité

Les nombre de selles de certains bébés allaités peut passer de plusieurs selles quotidiennes à une selle tous les trois jours, voire plus. Certains bébés peuvent passer 3 semaines sans avoir de selles. Tant que le bébé va bien, et que les selles ont l'aspect habituel (jaunes, pâteuses ou molles) et presque sans odeur, ce n'est pas une constipation et il n'y a pas lieu de s'inquiéter, tout est normal.

Après la diversification

L'introduction du lait en poudre ou des solides peut entraîner une modification de l'aspect des selles du bébé... accompagnée quelques fois par une constipation. Surveillez si votre bébé va bien, et s'il n'a pas mal pendant qu'il fait ses selles.

 LISTE DES ALIMENTS INTERDIT JUSQU'A SES UN AN (pour minimiser les risques d'allergies)

   - Céleri, Chou, Tomates (cuits ou crus)
   - Lait de vache, Laitages, Fromages, Fromages fermentés
   - Fruits exotiques (Agrumes, Ananas, Banane, Kiwi, Mangue…) et fraise
   - Toute la famille des arachides (Amande, Cacahuète, Noisette, Noix…)
   - Poisson frais (OK si poisson surgelé)
   - Chocolat (sous toute ses formes) et Nutella
   - Vanille
   - Charcuteries et jambons
   - Viande
   - Blanc d’œuf cru
   - Eviter les légumes verts (gaz et ballonnements)
   - Privilégier les légumes/fruits écrasés plutôt que mixés
   - Pain et biscuits boudoirs autorisés.

Toutes ces recommandations profiteront au bien être du bébé.