Presse


L'apprentissage de la propreté pas à pas

 

Par T.Berry Brazelton et Ann C. Stadtler, avec Florence Plainguet, pédopsychologue

L'apprentissage de la propreté représente un exercice relativement simple, composé de nombreuses étapes que votre enfant peut maîtriser en quelques jours ou en plusieurs mois. Si vous attendez qu'il soit prêt à commencer, tout se déroulera très probablement sans grande difficulté pour chacun. Rappelez-vous que ce projet est celui de votre bébé et non le vôtre.

Par ordre chronologique, l'apprentissage de la propreté comprend les étapes suivantes: vous expliquez à votre enfant ce que vous attendez de lui, votre enfant vous dit qu'il doit aller aux toilettes, il se déshabille, il va aux toilettes, il s'essuie, il se rhabille, il tire la chasse d'eau et il se lave les mains. Chacune de ces étapes nécessitera sans doute un certain temps. C'est pourquoi vous devez conforter la réussite de votre enfant en le félicitant à chaque fois qu'il accompli correctement une étape. C'est en fonction de son propre rythme et de sa maîtrise de cette première étape que votre enfant pourra passer à l'étape suivante. L'objectif à long terme est fondamental, mais les réussites plus modestes revêtent également une importance particulière. N'oubliez pas que la réussite exige avant tout que votre enfant comprenne l'usage des toilettes et non qu'il en maîtrise le processus. Les étapes suivantes lui permettront de comprendre ce que vous attendez de lui:

1. Munissez-vous d'un petit pot. Beaucoup d'enfants se sentent plus en sécurité sur un petit pot que sur des toilettes parce que, lorsqu'ils sont assis, leurs pieds sont fermement posés sur le sol et ils n'ont pas peur de tomber à côté ou à l'intérieur du pot. Si votre enfant a peur du pot, ne l'obligez pas à l'utiliser. Laissez l'apprentissage de la propreté de côté pendant un mois ou deux afin de donner à votre enfant le temps de s'habituer à cette idée et de se l'approprier.

2. Donnez l'occasion à votre enfant de se familiariser avec le petit pot. Laissez-le observer le pot, le toucher et se l'approprier avant de tenter de l'utiliser. Par ailleurs, présentez le pot à votre enfant comme un objet qui lui appartient personnellement.

3. Installez le pot à un endroit pratique d'accès pour votre enfant..

4. Dans un premier temps, à quelques reprises, faites asseoir votre enfant tout habillé sur son pot une fois par jour, comme une habitude. Autorisez en outre votre enfant à quitter le pot dès qu'il en manifeste l'envie et ne l'obligez jamais à rester assis dessus.

5. Une fois que votre enfant s'est habitué à s'asseoir sur le pot tout habillé, asseyez le sur le pot sans ses vêtements. Cette étape logique aidera votre enfant à se familiariser à l'idée de se déshabiller avant d'aller aux toilettes.

6. Lorsque votre enfant fait dans sa couche, montrez-lui que vous jetez les selles dans le pot de manière à ce qu'il voie où cela doit se trouver. Expliquez à votre enfant que c'est là que l'urine et les selles doivent être mis; il devrait comprendre l'importance de ranger les objets à leur place.

7. Armez-vous de patience et montrez-vous optimiste. Comme pour chaque phase d'apprentissage, votre enfant sera propre en temps voulu.

Autres conseils utiles

  • S'il est d'accord ou demandeur, retirez la couche et mettez à votre enfant un slip ample et facile à enlever. Montrez à votre enfant comment s'habiller et se déshabiller avant de s'asseoir sur le pot. Une fois qu'il s'est habitué à s'asseoir sur le pot en étant habillé, essayez sans les vêtements.

     

  • Encouragez l'imitation. Asseyez-vous sur vos toilettes avec votre enfant à côté de vous et invitez-le à s'asseoir également sur son pot.

     

  • Faites asseoir votre enfant pour aller aux toilettes. Les petits garçons, tout comme les petites filles, apprennent d'abord à utiliser le pot dans cette position. Si les garçons commencent par uriner debout, ils risquent de ne pas vouloir s'asseoir pour faire la grosse commission.

     

  • Soyez attentifs aux signes manifestés par votre enfant. Les grimaces, les grognements, les attitudes ou d'autres indices peuvent révéler que votre enfant doit aller à la selle. Lorsque vous repérez ces signaux, demandez-lui s'il est prêt à aller aux toilettes.

     

  • Félicitez votre enfant. Veillez à le féliciter lorsqu'il vous dit qu'il doit aller sur le pot, que vous lui ayez rappelé ou non.

     

  • Invitez votre enfant à tirer la chasse d'eau, mais uniquement s'il en a envie. Certains enfants n'aiment pas le bruit de la chasse d'eau ou en ont peur; tenez compte de cette peur. Efforcez-vous également de rassurer votre enfant si la disparition de ses selles dans la toilette l'effraie.

     

  • Prenez soin de la peau de votre enfant. Elle risque de s'irriter en raison de l'humidité ou de l'exposition aux selles tout autant que lorsqu'il était encore un bébé. Maintenez votre enfant propre et sec en le changeant régulièrement. Ne lui laissez pas des vêtements souillés pour lui apprendre la propreté.

     

  • Pensez aux sous-vêtements. Lorsque votre enfant utilise le pot à bon escient plusieurs fois par jour, il peut être prêt à porter des sous-vêtements. Commencez par lui mettre des sous-vêtements pendant quelques heures dans la journée. Ne supprimez pas les couches trop tôt, elles peuvent le rassurer. Vous pouvez utiliser des slips d'apprentissage jetables lors de la transition des couches aux sous-vêtements. Cependant, ils ne sont pas recommandés comme première étape dans l'apprentissage de la propreté, mais ils seront utiles lorsque votre enfant montrera qu'il est prêt à apprendre la propreté.

     

  • Concertez-vous avec les autres personnes qui s'occupent de votre enfant durant la journée. Veillez à coordonner vos méthodes d'apprentissage de la propreté avec ces personnes (nourrice, puéricultrice, grands-parents, personnel de crèche ou halte garderie, etc.). Il est important qu'elles sachent comment vous souhaitez enseigner la propreté à votre enfant afin que celui-ci reçoive un message identique tout au long de la journée.

     

  • Attendez-vous à des accidents. Les accidents occasionnels et la rétention d'urines ou des selles sont habituels et font partie du processus d'apprentissage. Si votre enfant se retient en permanence, cela peut entraîner l'apparition de selles dures et le fait d'aller aux toilettes peut devenir douloureux pour lui. Pour que ses selles restent molles, consultez votre médecin. Il prescrira éventuellement un laxatif. Lorsque les selles sont redevenues molles, rassurez votre enfant en lui expliquant qu'il n'aura pas mal s'il essaie d'aller à la selle. Il peut également être judicieux de faire consommer à votre enfant des aliments riches en fibres (les enfants apprennent toujours mieux en suivant l'exemple de leurs parents. Il sera préférable que vous en mangiez également) et de grandes quantités d'eau; cela contribuera à garder les selles de votre enfant molles à long terme.