Presse


Favoriser la lactation


T
isane d'allaitement
 

A faire préparer par un pharmacien ou herboriste, mais on peut aussi demander la préparation de la tisane ou en gélules pour celles qui n'aiment pas la tisane comme moi.

1/3 graines de cumin
1/3 graines de fenouil
1/3 badiane (anis étoilé)

 

ou


25 g de cone de houblon.
25 g de semence de fenouil
25 g de semence de cumin
25 g de plantes d'orties blanches
50 g de plante de galega

OU

10g semences d'angélique
50g anis vert
30g carvi
40g fenouil
40g galéga
20g houblon
20g lamier blanc

faire chauffer 1 litre d'eau, mettre une poignée de la préparation, couper le feu et laisser infuser 5/10 minutes, pas plus.
Boire 1 litre par jour pendant 3 jours. puis 1/2 litre par jour pendant encore 3 jours. Si un engorgement se fait sentir, diminuer la quantité.

 

Homéopathie

Agnus castus 5ch (3 granules 3f/j)
Ricinus communis 3dh 125ml (10 gouttes matin et soir)
Ricinus communis 1dh (10 gouttes 2-3 fois par jour)

Urtica urens 9ch 3x 3 gr /jour


Alimentation


Les aliments à favoriser
 

Les aliments à supprimer

Bière sans alcool
Galactogyl (en cure de 3 semaine)
Milactin
Amandes, noix de cajou, dattes
Malt en poudre
Orge cuit, lentilles cuites
Café de céréales
La salade verte
Le cresson
Le millet
Fénugrec
 

 

Le persil
La sauge
L'aneth

 

 

Manquer de lait ? 

L’une des inquiétudes les plus fréquemment exprimées par les mères qui allaitent est la crainte de manquer de lait.

Même si une bonne information sur l’allaitement circule plus qu’avant, il n’est pas évident pour une maman bien occupée d’y référer et de garder sa motivation entre les visites de ses proches souvent moins positifs face à l’allaitement.

Comme dans toute relation entre deux personnes, la relation d’allaitement ne peut pas toujours être au beau fixe; elle n’échappe pas aux fluctuations d’humeur, d’énergie; il y a des hauts et des bas.

Parlons donc des éléments pouvant expliquer cette impression de manquer de lait. Toutes les fausses alarmes citées ci-dessous ne seront pas vécues par toutes les mères, heureusement. Cependant, une mère avisée en vaut deux!

Bébé tète très souvent

Plusieurs bébés ont un besoin intense de succion ou de contact physique avec leur mère. Un bébé qui tète souvent et efficacement ne fait que répondre à ce besoin. Profitez de l’occasion pour lire, pour vous relaxer ou pour obtenir le monopole de la télécommande! Cette obligation temporaire de la nature peut vous être profitable si vous savez en tirer parti.

Bébé semble avoir faim environ une heure après avoir tété

Le lait maternel est l'aliment optimum pour votre bébé. En plus de le nourrir, il le protège de plusieurs infections et lui permet une digestion optimale car une tétée est digérée en 48 minutes et votre bébé n’a pas à gaspiller de l’énergie pour sa digestion puisque votre lait se digère plus rapidement et plus facilement que n’importe laquelle des formules achetées en pharmacie. Par conséquent, bébé a besoin de téter plus souvent.

Bébé augmente soudainement la fréquence ou la durée des tétées

Votre nouveau-né peut sembler « se réveiller » deux ou trois semaines après votre accouchement. Il traversera aussi sans doute des poussées de croissance vers l’âge de deux semaines, six semaines et trois mois. Lors de ces périodes, les tétées plus fréquentes feront augmenter votre production lactée afin de combler ses besoins grandissants. De plus, particulièrement pendant les journées chaudes de l’été, les bébés peuvent augmenter le rythme des tétées pour s’hydrater plus souvent. Pensez-y : si vous prenez un grand verre d’eau à 11h30, vous aurez quand même faim à midi. Votre bébé peut donc boire un petit coup pour la soif et en redemander une heure plus tard pour alors remplir son petit ventre. Bébé sait s’il a faim ou s’il a soif. Faites-lui confiance.

Bébé réduit soudainement la durée des tétées

L’expérience aidant, bébé est maintenant capable de prendre la quantité de lait désirée en moins de temps. Si vous avez des doutes, comptez les couches de votre bébé. S’il est âgé de moins de six semaines, bébé doit mouiller au moins cinq couches jetables par jour et l’urine doit être pâle et sans odeur forte. Bébé fera aussi entre deux et cinq selles chaque jour. Les bébés plus âgés peuvent avoir une fréquence d’élimination moindre.

Bébé est maussade

La faim n’est pas la seule raison possible. Si bébé pouvait parler, ça serait tellement plus simple! Comme nous, bébé peut aussi avoir ses mauvaises journées, sans raison particulière. Heureusement, il a sa maman, ses bras et son lait pour le consoler.

Les seins coulent peu ou pas du tout

Les écoulements de lait n’ont rien à voir avec votre production et même, une fois votre production bien établie, ces écoulements s’arrêteront.
Les seins sont plus mous. Quand votre production se sera bien ajustée aux besoins de votre bébé, la sensation d’engorgement du début disparaîtra.

Réflexe d’éjection faible ou absent

La sensation de picotement ou de fourmillement qui arrive au début de la tétée n’est pas un signe incontournable de votre production.

Le bébé boit un biberon après la tétée

Ce n’est pas nécessairement un signe qu’il n’a pas assez bu au sein. Bien des bébés boiront un biberon même s’ils n’ont plus faim simplement parce qu’ils aiment téter.

Vous n’arrivez pas à vous exprimer du lait

Pour réussir à s’exprimer du lait, il faut en apprendre la technique. Avec l’expérience, vous obtiendrez plus de lait en moins de temps. Veillez d’abord à vous procurer un bon tire-lait. Ensuite, soyez positive et confiante et donnez-vous le temps. Une banque de lait ne se monte pas en un seul jour. Soyez réaliste dans vos attentes. Considérez vos premiers essais comme des séances d’entraînement.

Bébé et sa courbe de croissance

L’objectif à atteindre n’est pas que le poids de votre bébé se situe au 95e rang centile. Il doit simplement avoir sa propre courbe ascendante régulière. Tous les bébés ne deviendront pas des adultes avec le gabarit d’un joueur de football. Le manque de lait, comme nous l’avons vu, est plus souvent une simple impression, mais une impression qui peut nous sembler bien réelle. Alors que faire quand on veut augmenter une production de lait.

Les petits trucs suivants pourront vous aider

  • Allaitez souvent et assez longtemps. Pour un bébé de moins de six semaines, cela veut dire en général 10 à 12 fois par jour pendant environ 20 à 30 minutes chaque fois.
     
  • Changez de rythme. C’est l’occasion idéal pour repenser vos priorités. Prenez du temps pour vous pendant les tétées. Investissez sur votre bonne santé mentale pour éviter de tomber dans le piège du sentiment de sacrifice ou d’emprisonnement. Traitez-vous aux petits oignons par des douceurs pour vous seule (un nouveau CD relaxant, la dernière revue en vogue, un bain aux chandelles, un massage réalisé par votre conjoint, une conversation avec une amie positive et encourageante, etc.). Commandez de la pizza, achetez des plats préparés à l’épicerie ou faites affaire avec un traiteur. Payez-vous de ces petits desserts de fête. L’allaitement vous fait économiser substantiellement; prenez donc une partie de ces économies pour investir sur vous-même et vous choyer pendant les moments plus difficiles.
     

  • Offrez les deux seins. La stimulation est la clé de la production. Si bébé ne prend qu’un seul sein par tétée, exprimer un peu de votre lait du deuxième sein pour stimuler la production.
     
  • Positionnement. Assurez-vous que votre bébé est bien placé et qu’il prend bien le sein. Pour bien des mamans, les réunions de la Ligue La Leche sont l’occasion d’apprendre concrètement les bonnes techniques de positionnement et de la mise au sein.
     

  • Alternez de sein à chaque tétée, vous aidez bébé à maintenir une succion efficace et obtenez en prime une meilleure stimulation. Pour les bébés qui ont une succion faible ou qui tètent avec nonchalance, alterner deux ou trois fois au cours de tétée.
     

  • Besoin de succion. Ce besoin incontournable du bébé est la clé pour augmenter votre production. En satisfaisant tous les besoins de succion de bébé au sein (non avec la suce ou le biberon), vous augmentez le temps passé au sein et évitez la confusion sein-tétine.
     

  • Le lait maternel seulement. Si votre bébé est âgé de moins de six mois, ne lui offrez que du lait maternel. Évitez les aliments solides, l’eau et le jus. Si les formules de lait constituent une partie importante de l’alimentation du bébé, diminuez-en graduellement la quantité à mesure que votre production augmentera. Rappelez-vous que bébé doit mouiller au moins cinq à six couches jetables (ou sept à huit couches de coton) par jour pendant la transition.
     

  • Le lait maternel avant. Si votre bébé est âgé de 6 à 12 mois et que vous désirez augmenter votre production de lait, offrez-lui le sein avant de lui offrir de la nourriture. De cette façon, bébé recevra tout le lait dont il a besoin car les aliments solides n’auront pas priorité pendant l’augmentation de votre production. Le lait maternel est l’aliment de base pour toute la première année de vie de votre bébé.

Soyez indulgente envers vous-même. On ne peut pas tout savoir même si on a lu tous les livres et même si ce n’est pas notre premier bébé. Toute situation est une occasion d’apprentissage et le plus bel exemple en est celui d’apprendre à se faire confiance. Vraiment.

Odile Lapointe
Référence :
Morhbacher, Nancy et Julie Stock. Le traité de l’allaitement. Édition révisée. Ligue La Leche, 1999, Saint-Hubert (Québec) Canada
http://www.allaitement.ca


Un de vos sein est moins important que l'autre

C'est fréquent et normal. Les seins sont asymétriques, et il y a un meilleur sein, qui donne davantage de lait et que le bébé préfère. Ce n'est d'ailleurs pas forcément le même sein pour plusieurs enfants successifs, ce qui fait que certains se demandent dans quelle mesure la façon dont l'enfant tète pourrait influencer.
On peut essayer de stimuler le sein qui produit moins, mais habituellement ça ne donne pas un résultat génial : le moins bon sein ne donnera jamais aussi bien que le meilleur sein ; ou alors il faudrait une stimulation intensive ? Mais comme le bébé aime beaucoup moins ce sein, il rechigne souvent à la téter, et peut même en arriver à le refuser complètement. Et oui, il est tout à fait possible que le fait qu'un sein donne moins de lait soit en relation avec une particularité anatomique au niveau de ce sein, qui le rend moins "productif". Aucune étude n'a été effectuée sur le sujet, tout ce qu'on en sait vient de l'observation empirique et des témoignages des mamans.

 

Petits mots de mamans

Je voulais faire part de mon expérience et avoir vos avis :
Je suis droitière et donc par préférence j'ai eu l'impression de plus
facilement donner le sein droit (à long terme). J'ai donc eu moins de lait dans le sein gauche.
Avez vous vous aussi l'impression  que le sein qui produit moins de lait est
en rapport avec votre coordination ?

oui moi aussi et les petits problèmes que j'ai eu (crevasses ou mauvaises positions) étaient + forts du côté gauche comme je privilégie le sein droit, je fais attention pour ne pas laisser tomber la production à gauche.

Droitière, mais je donne le sein gauche, pour avoir la main droite libre (pour cliquer avec la souris sur le pc ! ). Production du sein gauche bien supérieure, après 9 mois d'allaitement maintenant.

Moi, idem

Pour moi c'est tout le contraire ! Je suis droitière et j'ai toujours été mieux installée pour faire téter bébé à gauche ; de fait, mon sein droit produit 2 à 3 fois moins que le gauche

bonjour,
Comme convenu avec kaseveline qui m'a si gentillement aidé je vous fait part de mon avis sur la tisane lactatrice disponible sur ce site.
Déjà il ne faut pas être pressé car il m'a fallu presque une semaine pour que mon adorable pharmacien arrive à se procurer tous les ingrédients. 08.gif
En plus le goût est horrible .....beurk et re re beurk......... (mais il parait qu'on peut la faire préparer en gélules mais mon pharmacien n'est pas herboriste du coup c'est à moi de faire le mélange) 14.gif mais bon franchement ça vaut le coup. j'ai ressenti les premiers effets au bout de 3 jours. mon bb ne pleurait plus après la tt et paraissait franchement rassasiée ce qui n'était pas arrivé depuis longtemps. 04.gif 05.gif par contre je n'ai pas diminué la quantité de tisane au bout du 3 jours comme indiqué : ça fait 5 jours que je bois un litre de cette tisane, en plus des 3 habituels d'eau, par jour mais je crois qu'il faut que je diminue car ça fait 3 heures que mon petit bout n'a pas tt et je me retrouve avec deux énormes seins totalement engorgés c'est pas grave je vais tiré mon lait et le congeler. Je suis ravie moi qui croyait devoir tout arrêter car c'était trop angoissant mon allaitement est reparti de plus belle (je touche du bois pour que ça continu au moins jusqu'à ses 18 ans où je la passerait peut-être au biberon....je rigole bien entendu... quoi que......) en tout cas je vous adresse tous les "merci" du monde pour m'avoir aidé. 02.gif : 02.gif 02.gif 02.gif 02.gif

amicalement, 06.gif

Nb : je suis retourné voir la pédiatre il y a 2 jours pour une pesée de contrôle et sans aucun complément mon petit 01.gif a pris 250 grs et cela en une semaine.... 09.gif 09.gif 09.gif
Maélynn