Presse


Le lait maternel contient des dioxines

 

Une étude britannique révèle que le lait maternel contient 350 polluants différents, parfois à forte dose. Une preuve de plus que toute la chaîne alimentaire est contaminée, y compris l'homme.

Grande-Bretagne

 30/06/1999 - Une étude rendue publique par un organisme environnemental britannique révèle que le lait maternel contient jusqu'à 40 fois les doses de polluants autorisées par l'Organisation mondiale de la santé. Une analyse poussée y a trouvé 350 produits chimiques différents, dont plusieurs fortement toxiques. Le lait maternel britannique contient notamment 87 variétés de dioxines, le contaminant au coeur du récent scandale alimentaire en Belgique.

Bien que l'étude ne touche que la Grande-Bretagne, ses conclusions valent sans doute pour la plupart des autres pays industrialisés. La plupart des polluants en cause sont des pesticides et des produits chimiques utilisés par l'industrie. La fabrication de certains d'entre eux est interdite depuis des années, mais ils ont tendance à se dégrader lentement et à persister dans l'environnement.

Malgré cette contamination, les médecins encouragent les mères à continuer à allaiter leurs enfants. D'abord, parce que les produits de substitution (lait de vache et formules dérivées du lait de vache) sont sans doute contaminés eux aussi. Ensuite, parce que le lait maternel contient des anticorps qui protègent les bébés contre les maladies, un avantage qui contrebalance nettement les dangers des polluants chimiques.

Le groupe écologiste qui a commandé l'étude conclut plutôt que les gouvernements devraient interdire la fabrication et l'utilisation de produits chimiques qui subsistent longtemps dans l'environnement sans se dégrader.

Philippe Gauthier
Source : http://www.cybersciences.com -  Juin 1999

Télécharger une étude de la Dioxine sur l'allaitement