Presse


Pourquoi le lait maternel protège de la diarrhée ?
 
 

Un bébé allaité est moins sujet à la diarrhée qu'un autre. Ce phénomène, connu depuis belle lurette, vient d'être élucidé.

France

15/04/2002 - On savait que l'allaitement diminuait énormément le risque de diarrhée chez le nourrisson. Des chercheurs de l'Institut français de la recherche agronomique (INRA) viennent d'expliquer pourquoi.

Marie-Christine Moreau et ses collègues ont défini le rôle des bifidobactéries, des micro-organismes présents dans le tube digestif des enfants nourris au sein. En étudiant des souris à flore digestive humaine, les chercheurs ont constaté que la présence de ces bactéries intensifiait la réponse du système immunitaire intestinal des animaux contre les rotavirus, les virus responsables de diarrhées.

Les scientifiques ont introduit dans le tube digestif de souris, élevées en milieu stérile, des bactéries provenant de matières fécales de nourrissons. Le premier groupe d'animaux recevait la flore bactérienne fécale d'un enfant allaité par sa mère et le second, celle d'un bébé nourri avec un lait de substitution. Résultat : les souris ont été infectées par les rotavirus.

Vingt jours plus tard, la réponse immunitaire des animaux du premier groupe était quatre fois supérieure à celle des autres souris. En menant d'autres expériences, les chercheurs ont attribué ce phénomène aux bifidobactéries présentes dans la flore de l'enfant nourri au sein.

Cette découverte pourrait permettre de développer des laits de substitution capables de stimuler l'installation des bifidobactéries dans l'intestin du nourrisson. A la naissance, le tube digestif d'un bébé est stérile. Mais très vite, des bactéries viennent le coloniser pour constituer la flore intestinale. D'autres études scientifiques ont montré que la nature du lait influence énormément la composition de cette flore bactérienne.

Le système immunitaire intestinal a deux fonctions. Il doit tolérer la présence dans l'intestin des protéines étrangères, comme celles des aliments ingérés et des bactéries non pathogènes de la flore intestinale. Et doit également protéger la muqueuse intestinale contre les micro-organismes pathogènes, comme les rétrovirus.

Aurélie Deléglise
Source : avril 2002 -  http://www.cybersciences.com

Cliquez ici pour lire le document Pdf de la faculté de médecin de strasbourg service de pédiatrie concernant les diarrhées