Presse


Utilisation d'un dispositif d'aide à la lactation
(ou dispositif d'aide à l'allaitement)

 

Le dispositif d'aide à l'allaitement (ou à la lactation) est un système qui permet à la mère allaitante d'éviter l'emploi de tétines quand elle doit donner à son bébé des compléments de lait maternel exprimé, de lait industriel ou de l'eau glucosée à laquelle on ajoute du colostrum (l'eau sucrée seule ne devrait en général être donnée que dans les deux premiers jours de vie). L'emploi précoce de tétines interfère avec la façon dont le bébé prendra le sein, et peut avoir pour résultat un nourrisson perturbé par le biberon ou créer une confusion sein-tétine.

Mieux le bébé prend le sein, plus il lui est facile d'obtenir du lait maternel. Si le bébé ne reçoit pas suffisamment de lait au sein, il peut s'endormir ou repousser le sein lorsque le débit du lait diminue. En fait, le bébé peut refuser le sein, se montrer capricieux, avoir une prise de poids lente, ou même perdre du poids et se déshydrater. La mère peut avoir des mamelons douloureux. Bien que les tétines ne causent pas toujours des problèmes, leur utilisation lorsque les choses vont mal améliore rarement la situation, et en général l'aggrave. Habituellement, corriger la mise au sein aide le bébé à recevoir davantage de lait et évite ainsi la supplémentation. Toutefois, quand la supplémentation est vraiment nécessaire, le dispositif d'aide à l'allaitement est de loin la meilleure façon de procéder. Cette technique est supérieure à celles de la seringue, du gobelet, du doigt ou à toute autre méthode, puisque que le bébé est au sein et en train de téter. D'abord, par ce que comme les adultes, les bébés apprennent en faisant. Ensuite parce que le bébé boit aussi le lait qui vient du sein de sa mère tout en recevant un supplément. Et l'allaitement, c'est bien plus que le lait maternel.

Le dispositif d'aide à la lactation, c'est d'abord un récipient - habituellement un biberon dont on a élargi le trou de la tétine pour y passer un fin tube de gavage lorsqu'il est " fait maison ". On trouve aussi sur le marché des dispositifs d'aide à l'allaitement commerciaux, plus faciles (mais pas toujours) à utiliser dans certaines situations. Les appareils commerciaux sont particulièrement pratiques pour les bébés plus âgés, pour la supplémentation de jumeaux, pour la supplémentation à long terme ou lorsque le dispositif maison ne fonctionne pas. Bien que le coût des DAL du commerce ne soit pas négligeable, il équivaut environ à celui de trois semaines d'alimentation au lait industriel.

Nota : L'emploi d'une seringue munie d'un tube, avec ou sans piston, à la place du dispositif décrit ci-dessus, est inutilement compliqué, sans être plus efficace, au contraire.

Utilisation d'un dispositif d'aide à l'allaitement maison

1. On peut commencer par mettre le bébé au sein, puis glisser le tube dans sa bouche au bon moment. Plus la prise du sein par le bébé est bonne, plus il reçoit de lait maternel, plus l'utilisation du dispositif est facile et plus la durée pendant laquelle la supplémentation sera nécessaire sera courte. Tirer doucement le sein de manière à voir le coin de la bouche du bébé. Tenir le tube entre le pouce et l'index et le glisser dans la bouche du bébé, en le dirigeant directement vers le fond de la bouche et vers le palais. On sait que le tube est bien inséré lorsqu'on voit le liquide y circuler rapidement. On n'a pas en général à remplir le tube de liquide avant de l'insérer dans la bouche du bébé.

2. On peut aussi mettre le bébé au sein, le tube étant déjà en place sur le sein. Plus la prise du sein est bonne, plus l'utilisation du dispositif est facile ; il est probable, en outre, que le bébé se passera plus rapidement du dispositif. C'est pourquoi la prise du sein et la position du bébé au sein sont aussi très importantes avec le dispositif.

3. Le tube peut être fixé sur le sein à l'aide d'un morceau d'adhésif, si la mère le désire. Ce n'est toutefois ni réellement nécessaire, ni toujours utile.

4. Pour que l'appareil fonctionne correctement, le tube ne doit pas dépasser le bout du mamelon et ne doit que dépasser les gencives. Le dispositif semble mieux fonctionner si le tube est introduit dans le coin de la bouche du bébé et s'il entre directement dans sa bouche, par-dessus la langue. Diriger le tube vers le palais du bébé. Il peut être utile pour la mère de tenir le tube en place avec ses doigts, car certains bébés ont tendance à le repousser avec leur langue.

5. En général, le récipient contenant le supplément ne devrait pas être plus haut que la tête du bébé. Le placer plus haut seulement si le médecin ou la consultante en lactation le recommande.

6. A moins d'avis contraire, utiliser le dispositif à toutes les tétées ; certaines mères préfèrent cependant ne pas s'en servir la nuit.

7. Ne pas couper le bout du tube. Il fonctionne bien tel qu'il est.

8. Le bébé ne devrait pas mettre une heure pour boire 30 ml de lait provenant du dispositif. Si c'est aussi long, le tube n'est probablement pas bien placé ou le bébé est mal mis au sein. Quand le dispositif fonctionne correctement, il faut tout au plus 15 à 20 minutes pour que le bébé prenne 30 ml de supplément.

9. Un petit truc : Porter une chemise avec une poche et glisser la bouteille dans la poche.

Entretien du dispositif

1. Ne pas faire bouillir le tube du dispositif maison. Il n'est pas conçu pour le supporter.

2. Après avoir utilisé le dispositif, nettoyer le biberon et la tétine comme à l'accoutumée. Ne pas faire bouillir le tube : le vider, le rincer à l'eau chaude (aspirer l'eau chaude d'une tasse), puis le suspendre pour le laisser sécher. Le savon n'est pas nécessaire, mais s'il est utilisé, il faut bien rincer le tube. Les tubes peuvent devenir rigides et inutilisables après une semaine.

Sevrage (dispositif d'aide à l'allaitement)

1. Rester en contact avec la consultation d'allaitement pour tout conseil sur la façon de " sevrer " le bébé du dispositif d'aide à l'allaitement.

2. Ce sevrage peut prendre plusieurs semaines ou très peu de temps. Ne pas se décourager, et ne pas essayer de " forcer " le sevrage. En général, la quantité de lait nécessaire à la supplémentation augmente durant les deux premières semaines, se stabilise pendant une période de temps variable, puis diminue. L'ensemble du processus prend entre deux et huit semaines, mais certaines mères ont utilisé le dispositif uniquement pour quelques jours alors que d'autres ont dû continuer à l'utiliser pendant toute la durée de leur allaitement. Une amélioration rapide suit parfois une longue période sans changement.

3. Observer le bébé pendant la tétée. Au besoin, se renseigner pour apprendre comment s'assurer que le bébé boit. Mettre le bébé au sein et le laisser téter aussi longtemps qu'il le veut et qu'il tète efficacement. Utiliser alors la compression (feuillet n° 15, Compression du sein) pour qu'il continue de recevoir du lait. Faire de même avec l'autre sein. On peut revenir au premier sein et alterner aussi longtemps que le bébé tète correctement. Après avoir offert les deux seins, insérer le tube dans la bouche du bébé. Le laisser téter avec le dispositif d'aide à l'allaitement jusqu'à ce qu'il soit satisfait.

4. Le biberon peut être descendu de 15 à 30 cm plus bas que la tête du bébé, mais seulement s'il boit rapidement.

Traduction du feuillet n° 5 - Using a Lactation Aid

- Révisé en octobre 2000

Par Jack Newman, MD, FRCPC, Pédiatre - Responsable d'une consultation de lactation - Toronto - Canada

Peut être copié et diffusé sans autre autorisation.

 

Petits mots de mamans

 

Bonjour,
J'ai utilisé un DAL pendant 7 mois et demie car ma puce a une fente palatine. J'ai dû me battre pour imposer ce choix à mon  entourage qui m'a prise pour une "félée" (bon .... c'est peut être pas tout à fait faux....), j'ai pleuré plus d'une fois, trouvant ça trop dur, me sentant prise en otage par ces contraintes, mais, alors que je ne l'utilise plus du tout depuis 2 jours, on n'imagine pas le bonheur que je ressens de voir ma fille téter maintenant, de sentir le lait qui coule dans sa bouche directement, d'échanger un regard plein d'amour sans tuyau et sans bruit de tire lait ,pendant qu'elle tète... Je ne trouve pas les mots pour exprimer cela tellement c'est du bonheur à l'état pur ! Moment peut être aussi émouvant que sa naissance. Alors il faut être patiente, tenir bon et l'aider. Ne pas écouter les mauvais conseils, c'est tellement de bonheur à partager ensuite...
Voici quelques petits trucs :
- si bébé râle c'est probablement parce que le lait n'arrive pas encore assez vite à son goût, mais le DAL arrivera à le satisfaire. En peu de temps les choses devraient s'améliorer, et bébé  va accepter de téter plus longtemps puisque le DAL lui apportera le lait,
- comme bébé tète bien , cela permet d'avoir plus de lait et ainsi on peut se passer de mettre du lait dans le dal , il le tètera directement,
- cela peut prendre plusieurs semaines , mais je t'assure qu'on ne le regrette  pas. L'utilisation du DAl est un peu contraignante, mais le résultat ensuite est tellement satisfaisant !
- on peut penser a tirer son lait en plus , pour lui mettre dans le dal et activer sa lactation. C'est aussi contraignant , mais c'est efficace !
- il faut de la patience et de l'obstination pour affronter aussi les remarques des autres qui ne comprennent pas forcément qu'on se batte pour réussir son allaitement. Tant pis pour eux,  ils ne savent pas ce qu'ils ratent !

Voilà , j'espère vous avoir insufflé un peu de courage et je vous souhaite plein de longues et nombreuses tétées !