Presse


Conserver son lait après expression


Trois questions principales se posent pour la conservation du lait

- Comment conserver le lait ?
- Dans quel type de récipients ?
- Combien de temps ?

En fait, les trois questions sont liées, car le mode de conservation et les récipients à utiliser dépendent en grande partie du temps pendant lequel on veut/doit le conserver.

Ainsi, si vous tirez votre lait 2-3 heures avant que bébé ne prenne votre lait (au biberon, par exemple), inutile de le réfrigérer !

Le lait simplement réfrigéré est toujours préférable au lait congelé, car la congélation détruit certains de ses facteurs anti-infectieux. Or le lait se conserve au réfrigérateur beaucoup plus longtemps qu'on ne le croit habituellement : sa propriété de limiter la prolifération des bactéries pathogènes ne s'exerce pas seulement dans les intestins du bébé, mais aussi dans le récipient où on le stocke !
Dans l'état actuel des recherches, on peut dire que le lait se conserve :

Le colostrum à terme (lait exprimé  de moins 6 jours de l'accouchement)
      -
12 heures de 27 à 32 °C  (Nwanko et al;, 1988)

Le lait maternel :
      - à température ambiante

               - 25°C de 4 à 6 heures
               - 19 à 22°C 10 heures

      - Glacière
           - 15°C 24 heures
(Hamosh et al;, 1996)

      - Réfrigérateur qui fait aussi congélateur
           -
0 à 4°C : 8 jours (Pardou et al., 1994)

           - 2 semaines dans un petit congélateur à l’intérieur du réfrigérateur

      - Congélateur 3 étoiles
           - De 3 à 4 mois

      - Congélateur dont la température demeure constante à -19°C
           - 6 mois ou plus

Attention, ces durées ne sont pas cumulables : on ne peut pas par exemple laisser du lait 10 heures à température ambiante, puis trois jours au réfrigérateur et ensuite le congeler pour six mois.)

Mais vous pouvez sans problème le mettre au frigo pendant 4 à 5 jours ensuite (durée de conservation au frigo : 8 jours maximum), ou le congeler.

Ces données sont valables pour un usage domestique (les hôpitaux et les lactariums peuvent avoir des règles différentes), la mère ayant soigneusement lavé au préalable ses mains et les récipients utilisés.

Les récipients

Pour ce qui est maintenant des récipients, on peut dire que le seul qui soit parfait, c'est l'emballage d'origine, à savoir le sein, mais que tout récipient bien lavé et rincé, et pouvant fermer hermétiquement, peut convenir.
Au cours des dernières années, les écoles se sont affrontées pour savoir quel matériau, du verre ou du plastique, était préférable. Les études donnent des résultats contradictoires. Pour la congélation, il semble actuellement que le verre (de préférence teinté) soit le meilleur choix, suivi du plastique transparent (polycarbonate) et du plastique opaque (poly-propylène). Les sacs de congélation prévus pour le lait maternel sont également un bon choix, apprécié pour sa commodité (les autres modèles de sacs de congélation peuvent aussi être utilisés, mais étant moins épais, ils risquent d'éclater et de fuir pendant la congélation). 

  1. Après avoir recueilli votre lait, transvasez-le dans un contenant stérilisé pour la conservation, ne le remplissez qu'au 2/3, pour ne pas faire éclater le récipient lors de la congélation,
     

  2. Si vous utilisez un sac en plastique pour biberon, expulsez l’air du sac, roulez le haut en laissant un espace de 2 cm, attachez-le et placez-le dans un contenant qui le maintiendra à la verticale jusqu’à ce que le lait soit congelé ;
     

  3. Pensez à étiqueter le contenant en inscrivant le jour, le mois, afin de donner le lait le plus proche de celui que vous lui donner actuellement ;
     

  4. Congelez le lait en petites quantités de 50 ml à 100 ml, afin d'éviter le gaspillage ;
     

  5. vous pouvez cumuler votre lait dans un même récipient durant 24h si celui est conservé au réfrigérateur.

Donner du lait conserver au bébé

Prenez le lait le plus ancien d’abord.

Pour le décongeler et le réchauffer, le mieux est de mettre le récipient :
    -
sous un robinet d'eau froide en ajoutant progressivement de l'eau chaude,
   -
30 minutes dans un bol d’eau tiède (l'eau chaude peut détruire certaines composantes immunologiques du lait.,
     - ou en le mettant dans un chauffe-biberon thermostat 1.

Il est déconseillé de décongeler et/ou réchauffer le lait humain au micro-ondes, qui détruit des vitamines du lait qui sont sensibles à la chaleur (C, B1, B6, B12).

    - La décongélation au réfrigérateur prend de 8 à 12 heures.
    
 - Le lait décongelé peut être utilisé dans les 24 heures, à
condition qu’il soit réfrigéré. Il ne faut jamais recongeler du lait décongelé.

      - Jetez le lait décongelé qui n’est pas utilisé lors d’un boire.
     - Comme le lait maternel n’est pas homogénéisé, de la crème peut se former dans le haut du contenant. Si la crème se sépare du lait, cela n’a aucune importance. Il vous suffit alors d’agiter délicatement le contenant afin de mélanger le tout.

Craintes non justifiées

Le lait ne se modifie pas durant la décongélation. En revanche, la prolifération des microbes surviendra plus rapidement dans du lait qui a été congelé et décongelé que dans du lait qui a seulement été mis au frigo.

Lorsqu'un bébé tète, le lait passe, invisible, du sein à sa bouche. Mais quand on le tire, on se rend compte à quel point sa couleur, sa consistance, son odeur... peuvent varier, Cela peut être en rapport avec ce que mange la mère (aliments, boissons, médicaments, suppléments variés). Une fois tiré, il change encore : la crème se sépare du reste du lait, presque transparent. Parfois, on observe un aspect mousseux, un goût savonneux... Dans tous ces cas (la personne gardant l'enfant devra en être informée), le lait est toujours bon !

Réfrigérez et congelez au moins une fois votre lait, pour faire un essai ; certaines mères ont un lait qui prend un aspect rance à la réfrigération ou à la congélation; en fait, leur lait contient beaucoup de lipase qui commence à découper les molécules de graisses; si c'est le cas, il faut un peu chauffer le lait avant de le réfrigérer/congeler, c'est tout !

Et si bébé n'a pas bu tout son lait

Une question que se posent souvent les mères et/ou les personnes qui gardent l'enfant : faut-il jeter ou peut-on garder le lait restant après un repas ? Une étude toute récente (4) a observé la contamination bactérienne dans le volume résiduel d'un biberon de lait humain partiellement consommé, puis réfrigéré pendant 48 h à 4-6°. Conclusion des chercheurs : il n'est pas nécessaire de jeter le lait non consommé, on peut le mettre au réfrigérateur (mais surtout pas le recongeler), puis le donner à un repas suivant. Cela dit, on peut aussi choisir de congeler (et décongeler) le lait par petites quantités (certaines utilisent pour cela des bacs à glaçons, des pots à yaourt en verre, des petits pots pour bébés, des petites bouteilles de jus de fruit...), ce qui évite de se retrouver avec du lait non consommé.

Pour conclure, rappelons que pour donner le lait au bébé, on peut (et dans certains cas, on doit) éviter le sacro-saint biberon, et lui préférer d'autres récipients, à commencer par la tasse. En effet, la mère qui tire son lait le fait généralement pour deux raisons : assurer la meilleure alimentation possible à son bébé, et faire en sorte que l'allaitement soit possible plus tard (bébé prématuré) ou préservé (hospitalisation, reprise du travail). Il serait dommage que l'administration de biberons vienne compromettre ce but.

Quantité de lait suggérée

Attention : Il ne faut jamais réchauffer le lait maternel dans le four à micro-ondes. La composition du lait pourrait être altérée et votre bébé risquerait de se brûler.

Quantité moyenne de lait selon l’âge :
 
0/2 mois
2/4 mois
4/6 mois
60 à 150 ml / bib
120 à 180 ml / bib
180 à 210 ml / bib
740 ml/jour
850 ml/jour
880 ml/jour

Quantité moyenne de lait selon le poids :
 
3kg600 g   (8 lb)
4kg000 g   (9 lb)
4kg500 g (10 lb)
4kg900 g (11 lb)
5kg400 g (12 lb)
6kg400 g (14 lb)
7kg300 g (16 lb)
  639 ml (23.0 oz) / 24h
  720 ml (24.0 oz) / 24h
  801 ml (26.7 oz) / 24h
  879 ml (29.3 oz) / 24h
  960 ml (32.0 oz) / 24h
1119 ml (37.3 oz) / 24h
1280 ml (42.7 oz) / 24h
 

(1) Voir aussi L'Art de l'allaitement maternel, LLL, pp. 138-147 ; le Traité de l'allaitement maternel, LLL ; et la vidéo Tirer le lait.
(2) Voir le feuillet Expression et conservation du lait, pp. 2-7.
(3) Il faut savoir que la sécurité sociale et les mutuelles peuvent rembourser le prix de la location du tire-lait quand il y a prescription médicale.
(4) Bacterial analysis of refrigerated human milk following infant feeding, R Brusseau, May 1998.

Pour en savoir plus
 
L'Art de l'allaitement maternel, LLL, pp. 139-147 et 182-187.

L'expression et la conservation du lait maternel, pp. 190-216 du Traité de l'allaitement maternel, LLL, traduction française, enfin parue, du Breastfeeding Answer Book. 660 pages. Prix de lancement : 450 F franco de port. A commander à : LLL/TAM, BP 18, 78620 L'Etang-la-Ville.

Expression et conservation du lait. Travail et allaitement, feuillet n° 9. 10 F.
A commander à : Programme des associés médicaux, 68 rue Paul Vaillant-Couturier, 93330 Neuilly-sur-Marne.

Une vidéo, car parfois, des images valent mieux qu'un long discours :
Tirer le lait. 15 mn. 320 F franco de port.
A commander à : Médialactée, 7 place du Maréchal Foch, 80480 Dury